Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2019

Jour 3 par Camille

article camille.jpgAujourd'hui, mercredi 20 mars, nous avons passé la journée complète au Quai des Rêves. C'était une journée à la fois très stressante et très excitante ! Le matin, nous avons commencé par faire un réveil vocal tous ensemble, avec Christophe pour nous guider comme à l'habitude. Cela consistait à exécuter plusieurs petits exercices nous permettant de nous détendre mais aussi de faire chauffer nos cordes vocales et travailler notre articulation. Puis nous avons revu toutes nos scènes sur le plateau pour la première fois, c'était très impressionnant ! Nous avons du parler très fort et rentrer dans la peau de nos personnages pour donner la vie à notre texte et raconter une histoire forte à chaque scène. L'objectif est d'atteindre vocalement et physiquement le haut de la salle. C'est une des principales difficultés du Quai des Rêves. La salle est très haute donc il faut porter sa voix et avoir une forte présence scénique pour que les spectateurs en fond de salle puissent comprendre avec aisance la pièce. C'est pour cela que Christophe nous pousse à faire tous nos gestes avec exagération. L'après-midi, nous nous sommes regroupés avec le groupe de Zouliha afin d'assembler nos scènes et de faire un premier "bout à bout" durant lequel nous avons commencé à adapter les jeux de lumières à nos costumes et à créer une ambiance parfois triste, joyeuse, conviviale etc mais aussi à travailler les transitions et les changements de décors. C'était un travail assez long durant lequel nous avons du recommencer plusieurs fois les mêmes passages. Nous avons du réaménager certaines scènes comme celle du harcèlement et celle de la révolte au self. Parfois, certaines mises en scène que nous avions imaginées n'étaient pas adaptées à l'espace scénique, nous avons donc du changer certains de nos déplacements pour utiliser tout le plateau. Nous avons aussi reçu la visite de Monsieur Estève qui avait l'air enthousiaste et bien plus rassuré que nous.

22:01 Publié dans Le projet | Lien permanent | Commentaires (0)

20/03/2019

J - 2 avant le grand jour, par Sydney

article sydney 1.jpgAujourd’hui, mercredi 20 mars, c'était notre troisième journée de répétition pour notre spectacle de vendredi. Nous nous sommes tous retrouvés au quai des rêves, sur le plateau. Tout d’abord, nous avons commencé en classe entière, avec des exercices d’entraînement pour la concentration, la respiration… Puis, une fois les exercices terminés, chacun a rejoint son groupe et son metteur en scène. Pendant ce début de matinée, le groupe de Christophe occupait le plateau,  celui de Zouliha répétait dans le hall du Quai des Rêves. Nous avons retravaillé nos scènes, nous avons essayé de faire du mieux qu’on pouvait, même si cela n’est pas facile de se mettre dans le rôle d’un personnage quand on n’a jamais fait de théâtre, et de transmettre des émotions. Vers 11 heures, nous sommes allés rejoindre le groupe de Christophe sur le plateau afin de voir les placements pour nos scènes. Ensuite, nous sommes allés manger, ce qui nous a permis de reprendre nos esprits et de faire une pause, tout en révisant nos textes. Vers 13 h 45, nous avons poursuivi avec le déroulé de tout le spectacle, mais sans dire nos scènes entièrement, juste le début et la fin, afin de caler nos répliques, nos article sydney 2.jpgarticle sydney 3.jpgplacements et déplacements avec les lumières. Le plus compliqué, c’est d’être bien concentré en coulisses pour savoir quand nous rentrons sur scène et de rester silencieux car le moindre bruit peut être entendu par le public. Pour terminer, nous avons fait un point pour le jeudi avec Madame Guilloteau, Christophe et Zouliha : apprentissage des textes, placements, installation des décors, costumes et accessoires. Durant cette dure journée, nous avons eu un premier public, avec la visite de certains terminales L, de quelques professeurs ainsi que Monsieur Estève, le proviseur du lycée. Cette journée a été longue et fatigante,  mais c’est un beau projet à réaliser. Et plus le spectacle approche, plus la pression, le stress et l’excitation montent.

Notre premier jour au quai des rêves, par Pénélope

 article pénélope 3.jpgAvant d'attaquer notre premier jour au Quai des rêves, nous avons commencé la journée au lycée avec par une heure d'exercices et répétitions de nos textes de groupe. Au quai des rêves, nous nous sommes répartis dans deux espaces: le plateau et la salle Duncan. Mon groupe (celui de Christophe) a commencé le travail de mise en scène en salle Duncan. Vers midi, nous nous sommes arrêtés pour pique niquer  dans l'enceinte du Quai des rêves. Pendant cette pause repas, nous avons aussi révisé les textes. Vers 13 heures 30, nous sommes retournés dans la salle Duncan pendant une demi heure pour retravailler le jeu, puis nous avons rejoint l'autre groupe sur le plateau, pour nous faire photographier par les journalistes de Ouest-France et du Télégramme. Chacun a ensuite retrouvé son metteur en scène respectif. Mon groupe est resté sur le plateau, nous avons rejoué nos textes dans l'espace scénique. Après quelques fous rires sur la scène de Roméo et Juliette, nous avons ressenti toute l'émotion de la scène sur le harcèlement, rehaussée par la musique. Nous avons ainsi repassé toutes nos scènes, en réglant les déplacements, les installations de décor. 
Cette première journée au Quai des rêves était assez éprouvante, mais tout le monde a l'air pressé et enthousiaste à l'idée de jouer ce vendredi devant des spectateurs.
 
 
 
article pénélope 2.jpgarticle pénélope 1.jpg

20:27 Publié dans Le projet | Lien permanent | Commentaires (0)

19/03/2019

Retour sur la première journée, par Lauryne

Aujourd'hui, lundi 18 mars 2019, nous avons débuté notre semaine consacrée à notre pièce de théâtre intitulée ‘’ On n'est pas sérieux quand on a 17 ans ‘’, que nous jouerons vendredi 22 mars devant des centaines de personnes à plusieurs reprises. Nous étions tous très enthousiastes à l'idée de commencer à travailler plus concrètement sur la pièce. Ce matin, à 8 heures, nous sommes allés en salle de français avec Mme Guilloteau pour nous remettre en bouche certains textes de groupe, ainsi que des scènes que nous avions moins travaillées auparavant. Ensuite, à 9 heures, nous nous sommes rendus en salle polyvalente afin d'avoir l'espace suffisant pour répéter en classe entière avec Christophe et Zouliha, nos metteurs en scène. Ainsi, nous nous sommes mis en cercle en nous tenant les mains, puis nous avons fait des exercices respiratoires pour nous détendre et d'autres petits échauffements. Nous avons poursuivi en récitant les textes de groupe tout en respectant l'ordre de passage, pour que Christophe et Zouliha puissent nous diriger et commencer la mise en scène, d'abord dans les placements, les entrées, les sorties… Ils nous ont conseillés sur le fait de projeter nos voix et mis en garde sur les postures que nous prenions. Après la pause déjeuner, nous nous sommes séparés en deux groupes. Personnellement, je fais partie du groupe de Zouliha qui est très exigeante mais toujours juste. Dans notre petite salle, nous avons répété seulement les scènes que l'on n'avait pas pu revoir la fois précédente, à cause d'un manque de temps. Il était important de faire un état des lieux de chaque scène afin de savoir si nous connaissions nos répliques, et aussi pour que Zouliha puisse nous aider à comprendre nos erreurs,  à donner plus de jeu, plus de vie à nos personnages. Dès que nous avions finis nos scènes, il fallait sortir de la salle pour s'entraîner et approfondir en tenant compte des remarques de notre metteuse en scène. Certains d'entre nous n'ont pas eu le temps de répéter certains rôles, car Zouliha devait passer beaucoup de temps sur une seule scène pour nous recadrer sur certaines choses, parfois quelques détails, mais qui sont primordiaux pour l'ensemble de la représentation. Ce fut une très longue journée, comme toutes les autres à venir, mais nous n'étions pas encore complètement dans l'action car dans les salles du lycée, nous n'avons pas encore pris conscience de tout l'espace que représente le plateau du quai des rêves. Ce sera pour demain. La semaine s'annonce chargée, il nous reste beaucoup de travail, mais nous gardons le sourire en pensant au résultat final qui va être, je pense, la conclusion d'une belle aventure ! article lauryne.jpg

21:21 Publié dans Le projet | Lien permanent | Commentaires (0)

C'est parti ! par Monia

article monia 1.jpgAujourd’hui, nous avons commencé notre semaine de résidence qui s’achèvera vendredi par deux représentations de notre spectacle. Au programme du matin, finalisation des textes de groupe en salle polyvalente. On a beaucoup travaillé sur le placement et l’intonation de voix à adopter. Après la pause du midi nous avons échangé nos ressentis sur le déroulement de la matinée. L’après-midi, nous nous sommes répartis dans nos groupes respectifs avec nos metteurs en scène, la moitié de la classe était avec Zouliha et l’autre avec Christophe. Pour ma part, j’étais avec Christophe. Nous avons d’abord découvert au tableau un schéma des différents espaces présents sur la scène, afin de bien visualiser nos zones de jeu, nos déplacements, entrées et sorties. Ensuite, nous avons repris toutes les scènes, pour travailler le jeu. Christophe nous a beaucoup dirigés dans notre façon de jouer et nos placements. On a aussi étudié les transitions entre chaque scène, notamment avec la musique. La journée est passée si vite que nous n’avons pas eu le temps de revoir toutes les scènes. Ce sera pour demain, sur le plateau du quai des rêves !article monia 2.jpg

11:15 Publié dans Le projet | Lien permanent | Commentaires (0)