Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2018

« On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans », présentation du projet annuel.

 

C’est à partir de Rimbaud, figure de l’éternel adolescent, que la dernière promotion des premières littéraires du lycée Henri Avril va s’engager dans l’aventure théâtrale, devenue l’identité de la section depuis une quinzaine d’années. Le thème retenu cette année est celui de l'adolescence et de ses thématiques corollaires. Ils sont 35, 27 filles et 8 garçons âgés de 16 à 17 ans, à réfléchir sur cette période charnière intense et déterminante, à partir des textes et extraits de films étudiés en cours de français, ainsi que des recherches effectuées dans le cadre de TPE. Ilon n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans, théâtre en résidence, lycée Henri Avril, Lamballe, quai des rêves, Théâtre du Totem, première Ls vont donc explorer cette notion à différentes époques, en différents lieux et en abordant les questions inhérentes à l'adolescence: identité, orientation sexuelle, mal être, addictions, dérives, fugue, suicide, révolte, engagement, voyage, avenir, études, travail, passions, famille, amitié, amour…

Nous interrogerons ainsi  l’adolescence, au sens étymologique du terme « grandir vers », en tant que période de crise, de transition, de passage, processus de changement identitaire, de transformation. Partant de la citation de Rimbaud, "On n'est pas sérieux quand on a dix-sept ans", qui renvoie à une image insouciante et désinvolte de la jeunesse, il s’agira de « renverser » progressivement cette phrase au fil du spectacle pour montrer que l’adolescent est en réalité dans les questionnements et les réflexions les plus sérieux, les plus existentiels.

Les recherches des élèves donneront lieu à une sélection d’extraits d’œuvres variées (théâtre, roman, lettres, poésie, article, autobiographie …), complétée par les enseignants et les metteurs en scène du Théâtre du Totem. Cette sélection servira de trame, de support d’écriture et de réécriture. Ainsi, le texte du spectacle mêlera la voix des écrivains à celles des élèves, exprimant différents aspects et visions de l'adolescence.

Les metteurs en scène de théâtre du Totem et la professeure de lettres procéderont à une sélection des textes écrits et choisis par les élèves pour réaliser le montage du spectacle. Puis les metteurs en scène interviendront pour l'apprentissage du jeu théâtral et la mise en scène, qui aboutiront à une semaine en résidence au Quai des Rêves (Centre culturel de Lamballe), du 18 au 22 mars 2019. Au terme de cette résidence, le spectacle sera joué lors de deux représentations, le 22 mars 2019.

Ce  blog de classe permettra de partager les ressources et de rendre compte du déroulement du projet, étape par étape,  des premiers textes étudiés, jusqu’à la représentation finale, en passant par la phase d’écriture et la semaine en résidence.

« La jeunesse tient la bêche ; qu’on ne l’en dessaisisse pas ! » René Char, en clin d’œil à notre spectacle A-Char-Nés d’avril 2015.

Écrire un commentaire